Epaule

Calcification de l'épaule

Les tendinopathies calcifiantes de l'epaule

Généralités:

Les calcifications de la coiffe des rotateurs, sont fréquentes, elles sont retrouvées chez 3 à 5% de la population, et sont souvent asymtomatiques. Elles sont plus fréquentes entre 30 et 40 ans, et très rares après 70 ans. Elles représentent un peu moins de 10% des motifs de consultations pour douleurs de l'épaule.

Elle sont symptomatiques dans 20% des cas, et parfois bilatérales. Elles sont légèrement plus fréquentes chez la femme.
La calcification, n'est pas une ossification, mais consiste en une modification de la structure du tendon, qui se charge de dépôts calciques en fait de dépôts d'Hydroxy-apatite, dont la consistance est voisine de la pâte dentifrice.

Elles peuvent être localisées aux différents tendons de la coiffe, mais de plus de 90% des cas elle est développée dans le sus épineux, l'atteinte du sous scapulaire est exceptionnelle. La Société Française d'Arthroscopie les classes en 4 stades, en fonction de l'homogénéité de la lésion et du caractère plus ou moins net de ses contours.

L'évolution spontanée est la guérison dans près de 90% des cas. Mais cette évolution peut se faire sur 3 à 5 ans, avec des crises douloureuses parfois très intenses. La guérison spontanée se fait le plus souvent au décours d'une crise douloureuse hyperalgique (douleurs très vives). La calcification n'est quasiment jamais associée à une rupture des tendons de la coiffe des rotateurs.

Le tableau clinique est celui d'une tendinite associée à des signes de conflit sous acromial, mais en particulier des douleurs nocturnes.
 

Le bilan:

Il repose sur des radiographies standards, de face, face en rotation interne face en rotation externe, profil de Lamy (profil de coiffe). Une échographie peut être utile pour apprécier la taille de la calcification et sa responsabilité dans la douleur de l'épaule. Elle recherche un conflit sous acromial secondaire à l'épaississement tendineux la localisation de la calcification et au besoin guider l'évacuation sous arthroscopie (caméra vidéo). L'IRM et arthro-scanner n'ont pas d'intérêt dans l'exploration des calcifications.
 

Le traitement:

Il est avant tout médical, il est basé sur un traitement symptomatique avec des anti-inflammatoires, des antalgiques et de la rééducation. Les infiltrations sont abandonnées par la plupart des praticiens, du fait de risque de rupture tendineuse secondaire.

Les traitements par ondes de choc extracorporelles, il s'agit d'ondes sonores discontinues, elles peuvent fréquemment provoquer des hématome, elles sont douloureuses et nécessitent une anesthésie ainsi que plusieurs séances (le plus souvent, 3 séances). Le nettoyage de la calcification est obtenu dans 25 % des cas à 6 mois.

La ponction aspiration à l'aiguille, sous contrôle radio ou echographique, peut entraîner des crises douloureuses sévères, et en cas d'échec rendre le nettoyage sous arthroscopie beaucoup plus délicat et compliqué.
L'évacuation sous arthroscopie (vidéo chirurgie), est simples efficace dans prés de 90% des cas avec un nettoyage à la radio en moyenne au bout de 2 mois et permet dans le même temps de lever un conflit sous acromial.

Après arthroscopie une radiographie sera faite seulement au bout de 2 mois. Une attelle à visée antalgique sera portée pendant 2 semaines, associée à un glaçage de l'épaule. La prise en charge des calcifications de la coiffe devra être confiée à un praticien expérimenté notamment en chirurgie arthroscopique.