Nutrition / Diťtťtique

I.M.C. ou Indice de Masse Corporelle

I.M.C. ou Indice de Masse Corporelle :

 
Utilisé couramment pour analyser la situation pondérale d’un individu, cet indice a été établi à partir d’études épidémiologiques de mortalité en relation avec le poids.
 
Il est obtenu par un calcul simple correspondant au poids (en kilos) divisé par la taille (en mètre) au carré.
 
I.M.C. = P/T²
 
Exemple : pour un poids de 75 kg pour 1m65 le calcul sera :
75 divisé par (1,65 x 1,65)
Soit 27,5 kg/m²
 
Le gain d’un point d’I.M.C. correspondrait dans ce cas à la prise de 3 kg.
 
 
La classification pondérale selon l’I.M.C.

Classification

IMC (kg/m2)

Maigreur < 18,5
Normal 18,5 – 24,9
Surpoids 25,0 – 29,9
Obésité 30,0 – 34,9
Obésité sévère 35,0 – 39,9
Obésité massive > 40,0

 

Les experts de l’IOTF (International obesity Task Force) ont fixé les mêmes limites pour l’homme et la femme.
 
C’est avant tout un outil épidémiologique et sa simplicité d’utilisation en pratique courante ne doit pas en faire oublier ses limites pour une analyse individuelle. Il ne prend en compte ni la morphologie ni la répartition masse musculaire/ masse graisseuse de l’individu. La définition de l’obésité c’est « une augmentation de la masse grasse entraînant des risques pour la santé ».
 
 
Exemple :
 
Pour un poids de 68 kg et une taille de 1m65, l’I.M.C. sera de 25 kg/m² on se situera à la limite entre « normalité » et « surpoids » ou « surcharge pondérale ». L’analyse de cette situation pondérale dépendra de l’importance de la masse adipeuse.
Pour la même taille, le seuil de l’obésité (IMC 30) sera franchi en dépassant un poids de 82 kg soit 14kg de plus.