Nutrition / Diététique

Arthrose et Obésité

Chirurgie de l’obésité

Selon les recommandations de l’HAS (Haute Autorité de Santé), la chirurgie bariatrique peut être envisagée chez des patients adultes réunissant l’ensemble des conditions suivantes :

  • patients avec un IMC ³ 40 kg/m² ou bien avec un IMC ³ 35 kg/m² associé à au moins une comorbidité susceptible d’être améliorée après la chirurgie (notamment hypertension artérielle, syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) et autres troubles respiratoires sévères, désordres métaboliques sévères, en particulier diabète de type 2, maladies ostéo-articulaires invalidantes, stéatohépatite non alcoolique)
  • en deuxième intention après échec d’un traitement médical, nutritionnel, diététique et psychothérapeutique bien conduit pendant 6-12 mois
  • en l’absence de perte de poids suffisante ou en l’absence de maintien de la perte de poids
  • patients bien informés au préalable, ayant bénéficié d’une évaluation et d’une prise en charge préopératoires pluridisciplinaires
  • patients ayant compris et accepté la nécessité d’un suivi médical et chirurgical à long terme
  • risque opératoire acceptable

Les trois principales interventions pratiquées en France sont :

  • l’anneau gastrique ajustable
  • la gastrectomie longitudinale ou sleeve gastrectomie
  • le bypass gastrique ou court-circuit gastrique

 

Docteur Jean Khémis

Praticien attaché du service de Nutrition de la Pitié-Salpêtrière