Arthrose

Gťnťralitťs sur l'arthrose

L'arthrose peut se définir comme une maladie dégénérative du cartilage articulaire. On distingue l'arthrose primitive de l'arthrose secondaire :
 

  • L'arthrose primitive est due à la dégénerescence du cartilage liée à l'âge.
  • L'arthrose secondaire est due à une pathologie (maladie ou traumatisme) qui va entraîner secondairement une arthrose. C’est l’exemple des lésions des ligaments suite à des entorses qui endommagent les articulations et qui peuvent se compliquer d’arthrose. C'est aussi le cas des lésions des ménisques qui sont de véritables protecteurs du cartilage. certaines maladies comme des arthrites inflammatoires ou infectieuses peuvent causer des arthrose secondaires qui surviennent plus précocément dans la vie que les arthroses primitives du vieillissement.

L'articulation

L’articulation permet les mouvements. C’est l’endroit où deux extrémités osseuses, recouvertes de cartilage, se rencontrent et s'articulent. L’articulation est délimitée par une enveloppe fibreuse, la capsule, recouverte par la membrane synoviale qui fabrique le liquide synovial nourrissant le cartilage et le lubrifiant. Autour de l’articulation se trouvent les ligaments et les muscles amarrés aux os grâce aux tendons.

Les principaux rhumatismes qui touchent l'articulation, le cartilage et les os sont :

  • L’ostéoporose quand l’os est atteint avec risque de fracture articulaire ou non
  • L’arthrose quand le cartilage est atteint
  • La tendinite quand le tendon est atteint
  • L’arthrite quand la membrane synoviale est atteinte.


Articulation normale

Articulation normale

 

Articulation arthrosique

Articulation arthrosique

 

 

Le renouvellement du cartilage

Le cartilage est un tissu vivant qui se renouvelle perpétuellement tous les 3 mois, même chez les personnes très âgées.

Les fragments et débris de cartilage sont régulièrement relargués au sein de la cavité articulaire. La membrane synoviale joue un rôle important dans le renouvellement du cartilage. Elle permet de débarrasser la cavité articulaire de ses débris et sécrète également une substance qui lubrifie et nourrit l’articulation.

Il est probable qu’au début une atteinte du cartilage puisse être totalement réversible grâce aux capacités de cicatrisation des lésions notamment chez le sujet très jeune. Une fois ces lésions constituées de manière trop importante et surtout à partir d’un certain âge, il sera difficile pour l’organisme de réparer ces lésions. L’arthrose va alors évoluer vers une aggravation, c’est-à-dire une perte de plus en plus importante de cartilage.

Evolution de l'arthrose

Cette perte de cartilage évolue cliniquement selon trois modalités :

  • Une aggravation lentement progressive en plusieurs années ou décenies.
  • Une aggravation extrêmement rapide qui aboutit à une perte du cartilage en 6 à 12 mois, c'est l'arthrose destructrice rapide.
  • Une forme intermédiaire où l’évolution est émaillée de périodes durant lesquelles l’arthrose évolue extrêmement rapidement avec des crises aigues et épanchgements articulaires et d’autres où l’arthrose n’évolue pas ou très peu.

Article rédigé par le Docteur David Cattan Chirurgien spécialiste du Genou (Paris)