Colonne Vertébrale

Arthrose

La colonne vertébrale

La colonne vertébrale est formée par un empilement d’os appelés vertèbres. Elle est mobile parce que ces vertèbres sont articulées entre elles. Chaque vertèbre est unie aux vertèbres sus- et sous-jacentes par trois articulations et par de nombreux ligaments.

L’articulation principale est celle qui unit les corps des vertèbres entre elles : le disque intervertébral est l’élément central de cette articulation. Deux autres petites articulations postérieures et symétriques unissent plus en arrière la partie postérieure des vertèbres.

L’arthrose peut toucher toutes les articulations de la colonne vertébrale et peut être favorisée par une surcharge articulaire. Par exemple, quand la région lombaire est trop cambrée, le poids du corps se reporte vers l’arrière, c’est-à-dire sur ces petites articulations postérieures qui ont tendance alors à devenir arthrosiques.

La colonne vertébrale est le mât du cou et du tronc et peut être subdivisée en trois étages : étage supérieur du cou, étage moyen thoracique ou dorsal et étage inférieur lombaire (appelé communément les reins).

L’arthrose peut se nicher à tous les étages. Le premier symptôme est la douleur. Cependant, la traduction clinique diffère à chaque étage car les impératifs fonctionnels ne sont pas les mêmes au cou, au dos ou aux lombes. Ainsi, le cou doit être très mobile pour orienter la tête dans l’espace et son enraidissement est très gênant.

Par contre, la colonne vertébrale thoracique ou dorsale est emprisonnée entre les côtes qui prennent appui sur elle et ce sont les douleurs qui sont au premier plan. A la colonne lombaire, la douleur est le symptôme principal, alors que la mobilité est souvent bien conservée.

Le traitement de l'arthrose de la colonne vertébrale

Le traitement de l’arthrose des articulations comme le genou ou la hanche est médical ou chirurgical, la dernière étape thérapeutique étant la mise en place d’une prothèse (articulation artificielle). Le traitement de l’arthrose de la colonne vertébrale est essentiellement médical. Une intervention chirurgicale est très rarement envisagée.

Les principes du traitement médical de l’arthrose de la colonne vertébrale sont très voisins de ceux du traitement des articulations des membres : le traitement est médicamenteux et physique.

Les médicaments de la douleur soulagent au quotidien sans traiter l’arthrose. Les médicaments de l’inflammation sont réservés aux périodes de crises. Ils peuvent être données par voie générale (les comprimés et les suppositoires sont aussi efficaces que les injections intramusculaires) ou par voie locale, c’est-à-dire sous forme d’infiltrations de corticoïdes.

A noter que les pommades sont habituellement peu efficaces car leur action est trop superficielle. Les traitements de fond qui visent à réduire les douleurs, et l’inflammation ne sont habituellement pas prescrits dans le traitement de l’arthrose vertébrale n’ayant pas fait la preuve de leur efficacité à ce niveau.

La rééducation (kinésithérapie, balnéothérapie, tractions, ergothérapie, corset, minerve, etc.) a une place particulièrement importante pour l’arthrose de la colonne vertébrale. Les moyens de rééducation utilisé diffèrent selon l’objectif recherché : enrayer plus rapidement une poussée congestive d’arthrose ou fortifier la colonne vertébrale pour réduire les douleurs et la gêne quotidienne.